École ITCCA Tai Chi Nimes-Marguerittes) Témoignages...

Nos élèves témoignent des bienfaits de la pratique.
Quelques extraits :

« J’ai toujours éprouvé une réelle attirance pour le Taï Chi. Il est pour moi synonyme de santé et d’équilibre… »

« J’ai toujours éprouvé une réelle attirance pour le Taï Chi. Il est pour moi synonyme de santé et d’équilibre… Depuis que je pratique le Taï Chi, je me rends compte que je m’ouvre plus à la « connaissance » c’est-à-dire qu’en dehors de la pratique, mon comportement est plus ouvert à d’autres perceptions, c’est un peu difficile à expliquer… enfin ce qui est sûr c’est que ça me donne de la foi, une certaine sérénité et paix intérieure. Je me sens différente à chaque fois que je sors d’une séance, en plus ça me met en forme et de bonne humeur. Le taï chi c’est une vraie bouffée de bien-être. »

« Une meilleure maîtrise du stress »

« Je cherchais des cours de Yoga et l’on m’a conseillé d’aller me renseigner au « Jardin Intérieur ». J’ai fait un cours d’essai et cela m’a paru correspondre à mes attentes.

« Je cherchais des cours de Yoga et l’on m’a conseillé d’aller me renseigner au « Jardin Intérieur ». J’ai fait un cours d’essai et cela m’a paru correspondre à mes attentes. Depuis que je pratique le Taï Chi, j’ai une meilleure maîtrise du stress par une acceptation des mes imperfections et par la prise de conscience de l’interaction entre espace intérieur et environnement extérieur. Le plus frappant de mes ressentis reste l’union du physique et du mental dans la recherche de fluidité du geste et d’enracinement. »

« J’ai commencé le Qi Gong, le Taï Chi et la méditation en mai 2013, à petits pas, puis pendant l’été j’ai arrêté parce que je suis quelqu’un de très occupé, le travail, la famille, la maison… mais dès la fin août j’ai été très impatiente que les cours reprennent, j’ai compris que le chemin que je vois long et patient m’aidait beaucoup à aller mieux. Pourtant depuis 10 ans déjà, peut-être, à chaque rentrée, je rencontrais le dépliant informatif sur le Jardin Intérieur et ses activités sans donner suite, quelques mois ont passés et je sais que petit à petit je vais mieux, j’ai trouvé la clef de mon ouverture, et je me discipline pour, à chaque cours, prendre le temps pour m’occuper de moi tout en étant au service des autres, l’énergie se transmet. »

« Les premiers contacts avec la pratique orientale se sont faits par 7 ans de Yoga, 3 ans de Chi Gong, j’ai ressenti le besoin de connaître une pratique différente par le Taï Chi Chuan, ce qui m’a amené au Jardin Intérieur ! L’enseignement reçu me donne une écoute plus profonde et une meilleure réception de l’énergie dans son mouvement. »

« J’ai commencé le Tai Chi en septembre 2013 après avoir pratiqué 5 ans de karaté et avoir obtenu la ceinture noire. J’avais besoin de pratiquer un art martial de façon plus douce et plus profonde. Au Jardin Intérieur je trouve une paix, une sérénité, un respect de chacun qui me permet de me poser et de me ressourcer dans une vie assez agitée. La variété des cours proposés au Dao chang du Jardin Intérieur et la singularité des intervenants est remarquable et parfois je suis frustrée de ne pas pouvoir assister à tous les cours ! Je pense que pour être vraiment dans l’esprit il faut pratiquer au minimum deux fois par semaine, si je ne viens pas assez souvent je suis en manque et un peu plus tendue ! J’essaye de pratiquer à la maison mais ce n’est pas encore un automatisme. Je ne regrette pas d’être passé du karaté au Tai Chi car au niveau physique et mental cela m’apportera plus de bénéfice et la base du karaté est pour moi un plus dans l’apprentissage des exercices de Qi Gong et de la forme. Une nouvelle voie est ouverte pour moi, merci aux intervenants pour leur enseignement de qualité ! »